JOURNEE DE L'AUDITION: Quel bienfait peut-on attendre de la lecture labiale ?

L'AGM INFORME ET RENSEIGNE Newsletter MARS 2018

L'AGM INFORME ET RENSEIGNE


8 MARS 2018 - JOURNEE DE L'AUDITION


Quel bienfait peut-on attendre de la lecture labiale ?

En tant que participant régulier aux cours de lecture labiale depuis plus de quinze ans, j’estime avoir ma place au chapitre.
Je ne vous cache pas que je suis quelque peu impatient avec ceux qui estiment que la lecture labiale ne sert pas à grand-chose, surtout lorsqu’une légère suffisance accompagne le commentaire. Le bénéfice de la lecture labiale ne provient que pour une toute petite partie à la lecture des lèvres proprement dite. Ce qui est important et grave, c’est la diminution des aptitudes cognitives que la malentendance génère. Les cours dits de lecture labiale entraìnent la mémoire, favorisent l’esprit de synthèse, élargissent et cadrent les efforts d’imagination et permettent de compléter par l’effort intellectuel ce que la vue et surtout l’ouïe ne parvient pas ou plus à enregistrer. Sans parler de l’effet secondaire des bénéfices sociaux énormes que la lutte parmi des pairs malentendants génère.
J’ai eu bien des craintes avec la nouvelle génération genevoise, tant j’étais habitué à l’ancienne génération. Mais la formation des nouvelles enseignantes, surtout Mesdames Marialuisa Bonvin et Valérie Studemann que je connais mieux me semble avoir été absolument exemplaire et leur dévouement à notre endroit est confondant. Il faut souhaiter que l’image de la lecture labiale se modifie afin que bien plus de malentendants puisse en profiter.

Dominique HAENNI
 
Cours hebdomadaires en petits groupes ou cours individuels (subventionnés par l’OFAS)
Inscription tel 022 348 97 89 ou 079 632 19 54 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.